Accueil / Infos sur le vif / Coupe rase du petit bois du Chemin Viollet dans le hameau de Ternier
Coupe rase du petit bois du Chemin Viollet  dans le hameau de Ternier

Coupe rase du petit bois du Chemin Viollet dans le hameau de Ternier

Permettez-moi de vous parler du petit bois qui borde le chemin Viollet le long de la berge du ruisseau du Ternier.C’est un petit bois qui a résisté vaillamment au passage de Lothard et de toutes les autres tempêtes, sagement sans faire parler de lui. Il n’est jamais tombé sur la ferronnerie ni sur personne. Quand nous sommes arrivés en 2000 nous allions y cueillir l’ail des ours. Les hérons et les cigognes s’y arrêtaient parfois pour se désaltérer dans l’eau du ruisseau.

Aujourd’hui 14 ans après certains habitants des villas mitoyennes en contrebas, construites à la place de la ferronnerie, se sont plaints que des arbres pouvaient être dangereux et leur tomber sur la tête.

Une lettre a été envoyée aux riverains et sur le bulletin municipal. Je vous la remets en copié collé.

Sécurisation du Chemin Violet

Suite au diagnostic réalisé par un expert forestier, de l’espace boisé jouxtant le chemin violet, plusieurs arbres ont été diagnostiqués dangereux. Pour assurer la sécurité des riverains ainsi que des piétons empruntant ce chemin, la Commune a mandaté l’entreprise Arbre et Forêt pour procéder à la taille et à l’abattage de certains arbres.
Les travaux ont commencés la 2ème quinzaine du mois de février et se termineront au plus tard le 31 mars 2015. (En fonction des conditions météo). »

La semaine du 23 février des bûcherons sont venus. Là où ils sont passés ils ont systématiquement abattus tous les arbres. La colline a subi une coupe rase.

Je suis allé voir : l’entreprise Arbre et Forêt se présente ainsi :

« L’entreprise Arbre et Forêt se situe à La Roche-sur-Foron dans le département de la Haute- Savoie. Elle vous propose ses prestations en abattage d’arbres en toute sécurité dans votre jardin. Notre technicité et nos connaissances sur le fonctionnement et la biologie des arbres nous permettent de vous garantir un élagage de qualité. 

Nous vous conseillons sur l’état de vos arbres, la prévention des risques qu’ils peuvent présenter et nous vous proposons la conduite la mieux adaptée.
Nous intervenons aussi pour l’haubanage des branches ainsi que pour le rognage des souches. Pour tout renseignement sur nos activités d’élagage et d’abattage d’arbres, contactez l’entreprise de proximité en Haute-Savoie. »

Je n’ai pas encore eu le nom de l’expert, bien que je sois allée à la mairie le demander et qu’une lettre aux habitants est paraît-il en partance depuis vendredi. En tous cas pour ce qui est de l’Entreprise Arbre et Forêt elle ne se présente pas en tant qu’expert en gestion forestière. L’entreprise est clairement une entreprise d’abattage et d’élagage de jardin pouvant donner des conseils. Je me suis rendue à la mairie pour savoir si elle était au courant.

J’avais été voir dans le bois, seuls quelques arbres étaient marqués ! Que s’était-il passé ? On s’est réfugié derrière les experts. Oui certains arbres étaient effectivement promis à l’abattage. Mais tous ! Je suis impatiente de le vérifier. En tous les cas quand je suis allée voir les arbres abattus, il n’y avait qu’un arbre sur dix (environ) qui était marqué.

De plus pour une raison qui me reste incompréhensible on m’a affirmé qu’à cet endroit là il faudra veiller à ce que les arbres ne dépassent jamais 12 mètres. Parce qu’au delà, précisément à cet endroit là, ce serait dangereux pour les promeneurs. Dire que pas un arbre n’est tombé pendant la tempête Lothard ! Quelle chance ! La colline tient grâce à ses arbres et à son sous-bois. La pente est raide. Quand les villas mitoyennes au 36 Avenue de Ternier ont été construites ils ont tout coupé à ras sur leur terrain, causant l’éboulement du chemin Viollet .

Aucun arbre n’a été replanté. Ils se sont contentés d’entasser des boulets retenus par un grillage métallique ou gabions. Compte-t-on faire pareil exercice, pour le restant de la colline ? La zone est marquée sur le cadastre zone boisée et protégée.

Sur le site de notre mairie vous pouvez trouver un onglet relatif aux risques d’éboulement de terrain et d’érosion par les intempéries. Vous trouverez le document en annexe. L’abattage des forêts y est clairement déconseillé. Que va t-il se passer si le terrain s’effondre suite à des intempéries, tombe dans le ruisseau, provoque une crue ?

Il semble que la seule solution sage serait de reboiser au plus vite avec des arbres de même essences qu’auparavant , sains et adaptés .

En une période où la ville tend à croître. Ou l’on bétonne de tous côtés pour accueillir de nouveaux arrivants il me semble plus essentiel que jamais de protéger nos zones vertes, véritables poumons de notre ville. A qui profite cette coupe rase et sauvage ?

Téléchargez un description succinte des risques naturels (pdf)

Par Marie Babel, habitante du hameau de Ternier

 

3 commentaires

  1. J’ai encore dans les oreilles les lamentations de l’équipe de Mr Vieilliard durant la dernière campagne des municipales pleurant la perte d’un vieux magnolia malade vers le parc du Cheval Blanc, un arbre que l’on aurait dû sanctuariser au titre du patrimoine à les entendre… (magnolia qui fut remplacé par une jeune pousse florissante depuis, la précision s’impose…). Cet arbre était presque devenu l’enjeu du débat! D’ailleurs que ne nous a-t-on pas fait comme promesses en terme de protection de la nature et de création d’espaces verts il y a un an!!! Pour l’heure, on assiste plutôt à l’inverse, abattage des arbres le long de la voie ferrée, colline totalement dénudée à Ternier et qui s’éboulera aux prochaines grosses pluies si rien n’est entrepris pour pallier cette absurdité. Mais y a t il un pilote dans la commune? Quelqu’un qui se préoccupe vraiment de la ville de St-Julien et qui ne passe pas son temps à arpenter la campagne… électorale!

  2. Bonjour
    suite à la lecture de votre document je me permet de réagir car il y a dans vos propos une méconnaissance manifeste des problématiques concernant la stabilité des sols avec un peuplement vieillissant. Un travail de sélection fait plus tôt aurait évité ce genre d’intervention.
    La décision de travaux a été faite par la commune via un expert.
    Nous ne sommes que l’entreprise mandatée pour l’exécution, il est donc absurde de nous pointer du doigt.

    Merci de consulter des personnes compétentes avant de formuler un avis.
    Cordialement

    • Bonjour Arbre et Forêt, j’ai bien lu votre réaction je vous fait remarquer que je n’ai jamais écrit que vous vous présentiez en tant qu’expert et que je demande juste à la mairie de me dire qui est la personne qui a réalisé l’expertise et de voir son rapport. Les arbres coupés étant pour la plupart sains, les haies, les chablis n’étant pas vieux, beaucoup de souches avec de jeunes rejets ayant été coupées, la coupe rase n’était probablement pas nécessaire. Mais pour cela je vous suis, laissons la parole aux experts.
      Cordialement
      Marie Babel

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top