Accueil / Infos sur le vif / Parlons culture…

Parlons culture…

La fin de l’année scolaire nous permet de découvrir de nombreux spectacles de fin d’année, de jolies expositions d’élèves. Actuellement à l’Arande vous pouvez découvrir le travail des élèves de l’école des beaux arts donné à St-Julien. Ma fille a la chance de le fréquenter depuis deux années. Le travail qui y est fait est très riche, de grande qualité. Ce cours, victime de son succès, était complet tous les ans. Sauf cette année, peut-être à cause des nouveaux rythmes scolaires ? La conséquence ? Quand je viens récupérer le dossier de réinscription pour l’année 2015- 2016, on m’annonce que la mairie ne souhaite pas renouveler sa collaboration avec l’EBAG si les cours ne sont pas remplis à nouveau à la prochaine rentrée. Une année de baisse de régime et PAF ! à la poubelle ! Ce serait une vraie malchance pour les enfants de St-Julien de ne plus avoir accès à ces cours. Alors parlez-en autour de vous, et venez admirer cette belle exposition qui sera visible jusqu’au jeudi 11 juin !

14 commentaires

  1. bon, décidément l’art et la culture n’ont plus le vent en poupe à St-Ju. On nous avait pourtant vendu LES CULTURES comme une promesse à choix multiples ou une démultiplication de l’existant – que notre maire, lorsqu’il n’était que candidat, déplorait pourtant insuffisant. Comme il déplorait par ailleurs « le manque de soutien aux associations ». Aujourd’hui, qu’apprend-on? les activités proposées par la MJC seront fléchées par la mairie et son budget revu à la baisse l’an prochain, le festival Enfance de l’Art est appelé à disparaître, la collaboration avec l’Ebag est compromise, les subventions aux associations réduites… Effectivement, la politique culturelle municipale a fait un grand pas en avant… pile, dans le gouffre.
    J’avais cru, après les tristes événements de janvier, où les élus de tous bords ont prôné à coeur , à corps et à cris la nécessité de faciliter l’intégration et de lutter contre l’exclusion par l’éducation et la culture, que les bienfaits de l’une comme de l’autre allaient au contraire être valorisés et soutenus pour lutter contre les intégrismes de toutes natures. Las… les belles paroles se sont envolées et en guise d’actes, on voit un peu partout fermer des salles de spectacles, des théâtres, la programmation de certains lieux réduite à peau de chagrin… Saint-Julien emboîte gaillardement le pas et notre municipalité préfère investir dans des caméras de video surveillance plutôt que dans la culture. Un choix pour le moins en contradiction avec les promesses faites avant les élections! Un jour, il faudra bien faire les comptes… et certains iront tâter de la culture des patates!

  2. Tout à fait d’accord avec toi Evelyne et cela me rappelle une réponse de Churchill à quelqu’un qui lui demandait de baisser le budget des arts au profit de l’effort de guerre: « Alors devons nous faire la guerre ? » Churchill a fini en vieillard magnifique (tout au moins pour l’histoire) mais il y a peu de chances ( même aucune ) que Vielliard finisse un jour en Churchill (mais c’est une autre histoire qui n’a rien à voir avec le whisky). Et merci Madame David de votre article car en effet, les travaux des élèves de l’école des beaux arts sont très riches, très denses et nous disent et nous montrent de très belles choses. Il serait dommage qu’ils disparaissent au nom d’une soi disant logique financière prônée par le maire qui par ailleurs se fait tacler dans le Dauphiné Libéré du 15/06/2015 page 12 sur les aides du département et les fonds de péréquation qui auraient baissé alors qu’il n’en est rien ! Et dire qu’il a été conseiller général !!!!!!

    • Concernant les aides du département, et bien que le maire ait réitéré son affirmation sur la baisse des aides départementales lors du Conseil municipal du mercredi 17 juin, voici textuellement la réponse apportée par le Président du Conseil Départemental dans le Dauphiné Libéré du 15 juin (donc avant le CM du 17). « Dans un article du 31 mai publié dans le DL, Antoine Vielliard expliquait que le budget de la commune avait baissé notamment à cause de la baisse « des fonds de péréquation du Département ». Un courrier a été adressé au maire par le Pdt du Conseil Christian Monteil et la Vice Pdte Viriginie Duby-Muller pour préciser que « le Département n’a JAMAIS versé de fonds de péréquation, en revanche l’Etat répartit le fonds de péréquation de la taxe professionnelle dont St Julien n’est pas bénéficiaire, ainsi que le fonds départemental de péréquation de la taxe additionnelle à certains droits d’enregistrement dont St Julien n’est pas bénéficiaire ». Les deux élus rappellent aussi que LES AIDES DU DÉPARTEMENTAL N’ONT JAMAIS BAISSÉ. AU CONTRAIRE, ELLES ONT CRU DE MANIÈRE SIGNIFICATIVE. » Il semble que notre maire tient à garder son titre de champion de la désinformation.

  3. Malheureusement pour l’Ebag les dés étaient pipés… Hier, 19 enfants étaient inscrits aux cours. On peut supposer que la semaine prochaine, à la fin des inscriptions, les cours auraient été quasiment complets.
    Mais hier soir, au conseil municipal, a été voté la fin de l’école des beaux arts du Genevois à St-Julien. A aucun moment il n’a été question d’effectifs, mais seulement d’argent.
    On a menti à nos enfants qui espéraient continuer leur apprentissage artistique. Pendant deux semaines ils se sont démenés, avec les parents, pour promouvoir ce cours, lui donner une chance, alors que la décision était prise depuis le début.
    Ma fille de 9 ans a fait cet apprentissage difficile ce matin : savoir que, les yeux dans les yeux, un élu, avec toute l’autorité qu’il représente pour elle, puisse lui mentir.

    • Il va falloir s’y faire…
      Maintenant les délibérations se font avant les concertations. Le « débat » est devenu une question de forme pour se donner bonne conscience, mais les décisions sont prises en huis clos loin des polémiques.
      TAP, école de Chabloux, EBAG ….

    • Sujet philo du bac:  » La politique échappe-t-elle à un exigence de vérité ? « . Les lycéens de Saint Julien s’intéressant à la politique locale et ayant choisi ce sujet n’auront aucun mal à avoir de très bonnes notes en illustrant leur argumentation par un exemple municipal. J’espère qu’ils diront un grand merci au maire actuel…..

    • Ce n’est pas nouveau, notre maire lorsqu’il était candidat donnait déjà abondamment dans le mensonge pour dénigrer ses adversaires politiques, que pouvait-on espérer de lui une fois aux manettes? si certains ont cru à sa bonne foi, ils sont en train de s’apercevoir qu’ils ont eu tort et nombreux s’en mordent les doigts. Il semble que dans son équipe même, les failles se creusent. C’était pour le moins étonnant de trouver l’adjoint au sport en train de bavarder sur la place de la Mairie alors qu’au même moment se déroulait le Conseil municipal juste au-dessus. Il n’était pas le seul élu de la majorité absent du reste… des absences qui en disent long alors que se votait hier LE projet d’envergure projeté par le maire, celui qui fait débat en ville depuis des mois, la future (ou plutôt LES puisque la décision a été prise hier) école de Chabloux (et dont la fin de la réalisation devrait tomber à pic avant les prochaines élections municipales…) On ne peut que s’étonner que sur un tel dossier l’ensemble des élus de la majorité n’aient pas été présents.

  4. A lire également la fin de mon commentaire de l’article sur l’école de Chabloux, concernant cette affaire.

  5. Non, il ne faut pas s’y faire, il faut résister et le faire savoir!

  6. Pour information, des parents se sont présentés aujourd’hui à l’Arande pour inscrire leur enfant. Elle a donc été refusée à leur grand désarroi…

  7. Avec tous ces changements de dates dans les manifestations à Saint Julien, quelqu’un a-t-il des précisions sur les nouvelles dates de Noël fixées dans notre bonne ville……..J’ai rencontré un ami qui m’a posé la question…… Par ailleurs j’ai entendu dire que son organisation serait retirée au vieillard à la longue barbe blanche et qu’on en confierait les rênes (histoire probablement de donner un nouvel élan) au Vielliard aux sourcils ombrageux. Pourquoi pas mais j’ai peur que nos chers bambins ne l’associent davantage au père fouettard qu’au père Noël. Qu’en pensez vous?

  8. quelqu’un m’a dit que Noël aurait lieu à Pâques, sans doute pour économiser les tisons, mais on m’a dit aussi que Pâques aurait lieu à Toussaint… et par ailleurs, j’ai entendu dire qu’il était question de déplacer Toussaint au 14 juillet. Le feu d’artifice sera t il maintenu dans ce cas? ce serait peut être un poil indécent. Quoique, au point où on en est… enfin, on a au moins une certitude, c’est qu’on fêtera la fin de l’hiver à la fin juin avec un carnaval couplé avec la fête des écoles. ça, c’est du jamais vu!
    une vraie « masque à rade »….

  9. Bonne nouvelle, Sophie Goyard, qui donnait les cours de l’Ebag à St-Julien, continuera à les donner à St-Julien dans le cadre de la MJC.
    Les horaires et tranches d’âge restent les mêmes, les tarifs seront dans la tranche E, selon le quotient familial.
    Les anciens élèves de l’Ebag peuvent s’inscrire dès maintenant dans le cadre des réinscriptions aux activités de la MJC.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top