Accueil / Tribune libre / Allez santé…

Allez santé…

Des médecins généralistes de Saint Julien ont fait le choix de stopper ou de donner une nouvelle orientation à leur carrière . D’après les informations dont on peut disposer, seuls resteraient cinq médecins pour une population de 15 000 habitants environ et huit nouveaux praticiens seraient nécessaires pour assurer un service de qualité. Des solutions devront être envisagées au niveau national sur le long terme et on peut penser que les organisations syndicales médicales et les pouvoirs publics se penchent dès maintenant avec attention sur ces problèmes ( numerus clausus, aides aux études avec contraintes à l’installation etc ).Des décisions seront prises dont les effets ne seront palpables qu’à échéance de huit à dix ans.
En attendant, au niveau local sur le plus court terme, rien de rien. Et là, je suis atterré par les réponses faites par Tonio dans « le Messager du 21 Juillet dernier ». Quel aveu d’impuissance quand il déclare que la commune n’est pas en situation de « pouvoir mettre à disposition des locaux ou de recruter des agents administratifs pour la santé qui ne relève pas de ses missions » et il ajoute que la commune n’a aucun pouvoir réglementaire et aucune marge de manœuvre budgétaire pour intervenir ; Soit mais je voudrais rappeler à Tonio que la politique ce n’est pas seulement un retranchement derrière de la finance ou de la législation, mais c’est aussi avoir quelques trucs dans la tête et surtout dans le pantalon, en clair des idées (pas seulement de communication) et beaucoup de détermination. Si la précédente municipalité ne s’était pas sentie concernée et avait fermé les yeux sur le devenir de l’hôpital, si elle n’avait pas fait preuve d’une volonté sans faille, il n’y aurait pas de CHANGE (centre hospitalier Annecy genevois) à Saint Julien et nous irions nous faire soigner à Genève ou Annecy ou Dieu sait où….. Si elle avait été attentiste et sans projet politique, il n’y aurait pas de Gallien dont tout le monde s’accorde à dire que son utilité sociale et sanitaire est évidente. Et tout ceci sans frais pour le contribuable mais avec une force de conviction politique inoxydable. Tonio, tu vois, je crains que ton ambition dévorante ne t’aveugle, ton école de luxe va bouffer une grosse partie des budgets futurs, même si je peux comprendre que tu veuilles léguer ton nom à l’ oeuvre de ta vie ,un « Groupe Scolaire Antoine Vielliard » à tes éventuels descendants, bien que ma préférence aille plutôt vers Miguel Cervantès ou Don Quichotte . Alors en vieux moulin rouge je voudrais soumettre une proposition à mes concitoyens : pourquoi ne pas discuter avec des promoteurs privés ou des bailleurs sociaux pour obtenir des locaux à usage social lors de la construction de nouveaux immeubles, pourquoi la municipalité ne porterait elle pas de nouveaux projets fiables et réalistes d’entités de santé en se portant caution auprès d’organismes prêteurs? Cela ne coûterait rien d’autant que la municipalité en a l’expérience et donne déjà sa garantie pour d’autres organismes ! Le tout bien sûr en concertation avec toutes les parties prenantes du système de santé local : médecins, ARS, CCG, bailleurs sociaux etc .Aux dernières nouvelles, cela aurait pu être envisagé lors du dernier conseil municipal sur proposition de deux conseillers de ta majorité qui suggéraient d’associer au plus vite les médecins de la commune au débat. S’en suivit ton intervention tellement pertinente et surtout objective que ces deux conseillers quittèrent la salle… Affaire à suivre , dans l’attente de tes réponses, chevalier à la triste figure. En fonction de celles-ci nous serons prêts à faire de nouvelles propositions, innovantes et constructives bien sûr. Tu devrais réfléchir assez vite Tonio car sous ton mandat,bientôt non seulement les juliénois ne pourront plus se faire soigner mais ils auront du mal à se faire ensevelir comme disent nos amis suisses. Putain la vie à Saint Ju, plus de toubibs pour te soigner et plus de prélats pour t’enterrer ….réflexion faite çà pourrait être le paradis…bon je plaisante… Allez santé à toi Tonio et à vous chers concitoyens !

Terminons donc avec un peu d’humour :

Un commentaire

  1. A vrai dire, Monsieur le Maire semble beaucoup plus préoccupé par son désir de voir « Saint-Julien-en-Genevois premier aux primaires » (article de Portevoix en date du 9 octobre 2016) et le défi qu’il lance à tous les Saint-Juliennois et à ses collègues maires de Haute-Savoie dans ce but que par la pénurie de médecins et la santé de ces mêmes Saint-Juliennoises et Saint-Juliennois … Vanitas vanitatum et omnia vanitas

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top