Accueil / Tribune libre / Vous avez dit convivialité Monsieur le Maire ?

Vous avez dit convivialité Monsieur le Maire ?

Dans le dernier Saint-Julien Info de l’automne, la présidente du comité de quartier du Cheval Blanc se réjouissait, je cite : « Nous nous réjouissons d’une réalisation comme le Sentier patrimoine et de l’installation par exemple de bancs publics supplémentaires qui apportent plus de confort dans la rue ».

Fort bien, mais où sont-ils ces bancs ? Fait-elle alors allusion à ces sièges de bois brut que l’on retrouve disposés sans grande harmonie à plusieurs endroits de notre ville ? Ces quelques planches, vestiges d’une récente étude d’un montant d’environ 30’000 euros ! Et dire que les médecins de Saint-Julien, face à leurs préoccupations et à leurs grandes inquiétudes relatives à la santé de tous les habitants (y compris celle des moulins à vent) ont dû se contenter de la sempiternelle rengaine financière favorite du premier édile : pas de moyens !

Je ne sais comment les appeler mais ces sièges, j’en ai photographié quelques-uns :

A l’entrée du Jardin du Cheval Blanc

chevalblanc

Près de la Mairie

mairie

A côté de l’église

eglise
Une réelle invitation à s’y reposer non ?

Ils sont apparemment tellement confortables que les personnes âgées n’osent s’y risquer et que des enfants s’en sont déjà relevés avec des égratignures sur les jambes. Mais que sont donc devenus ces bancs circulaires en pierre recouvert de beau bois lisse installés par la précédente municipalité ? De mémoire, il y en avait près de la Mairie, face à la Diligence, près de la Poste … Or, ces bancs, de taille adaptée, invitaient joliment chacune et chacun à s’y asseoir selon son envie et son âge.

Vous avez dit convivialité ? Vous avez dit cœur de ville ?

Un commentaire

  1. La présidente du comité de quartier est elle celle qui a agressé une salariée d’une agence immobilière ? Groupie de Tonio, ne devrait-elle pas démissionner ou à tout le moins Tonio ne devrait -il pas la convaincre de quitter son poste ? Parce que si ce n’est pas le cas, quel exemple pour les jeunes de notre ville……Madame, Tonio, prenez vos responsabilités, nous comptons sur vous…..

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top