Accueil / Tribune libre / Bon à tirer !

Bon à tirer !

Vous n’auriez pas vu un « bon à tirer » sans moi ? Parce que c’est le mien……..clame notre ami Tonio pour justifier son courrier parti à l’insu de son plein gré, concernant sa demande de publicité auprès des entreprises du canton en vue du financement de sa future feuille de chou municipale ? Communautaire ? Départementale ? Cantonale ? A vous de choisir.

Bon on va essayer de faire sérieux, court et précis. Au départ il veut faire un magazine d’information sur ses activités sur la CCG et sur le canton (sauf qu’il n’est pas précis du tout sur ses intentions). Pour cela il a besoin d’argent et s’adresse au « conseil des élus de France » qui cherche à collecter des fonds auprès des entreprises du canton par l’intermédiaire d’un courrier non seulement à l’en tête de la mairie mais également du conseil départemental dont il n’est plus l’élu depuis sa défaite cuisante de l’année dernière. L’histoire commence à être connue me direz vous. C’est vrai. Néanmoins pour ceux à qui certaines choses auraient échappé, vous trouverez copie du courrier de sollicitation de publicité adressé aux entreprises, dans lequel vous pourrez voir que l’affaire est suivie par le cabinet du maire. Et là je m’interroge ! Pourquoi nos impôts communaux qui servent, entre autres choses à payer le personnel communal devraient être utilisés à des fins qui n’ont rien à voir avec la vie de la commune ? Sur ce point il faudra que Tonio s’explique. Il est un peu facile de se défosser sur l’imprimeur qui lui, d’après mon expérience, ne publie jamais rien sans « bon à tirer ». Je pose donc la question, sans illusion sur la réponse car Tonio trouvera bien un argument in faillible à sortir de son chapeau.

Et seconde chose, mon nom est Marcel Tartempion, je suis le PDG de la « Marcel Tartempion SAS » spécialisée dans le BTP ou la propreté par exemple, j’ai des marchés dans différentes villes du canton dont celle de Tonio. Je reçois ce courrier et je pense être en droit de me dire « mais si je ne fais pas de pub dans sa feuille de chou, quid d’éventuels prochains marchés avec ce type ? » Pour moi cela a un nom « l’abus de position dominante », position qu’il affectionne particulièrement d’ailleurs ! Sur ce point aussi aucune illusion sur la réponse.
Donc en pièces jointes, 4 documents dont 3 à en-tête logo du conseil départemental , qui demandent du pognon aux entreprises alors que Tonio n’est plus conseiller.

En résumé, nous sommes en droit d’avoir des explications, modestes citoyens néanmoins responsables, sur 3 points :
– Confusion sur des mandats électifs.
– Conflit d’intérêts.
– Abus de position dominante.

Et je compte bien qu’au prochain conseil municipal, nos élus feront écho à mon coup de gueule !!!
Vous pouvez télécharger les documents ici

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top