Accueil / Tribune libre / Don (Tonio) Quichotte

Don (Tonio) Quichotte

On connaissait les gros problèmes circulatoires de Tonio en 2014. On croyait ses problèmes résolus mais un caillot ne lui serait-il pas monté à la tête ? Car voilà qu’il se met à halluciner et voit des moulins à vent dans la ville. Aussitôt dans la plus pure tradition du roman picaresque, il se propose en Don Quichotte . Va pour Tonio en Don Quichotte, chevalier à la triste figure. Il aura besoin :

-d’une Rossinante que lui trouvera facilement son colistier conseiller municipal, vétérinaire équin, grand pourfendeur de « moulins rouges ».

-d’un Sancho Panza qu’il n’aura aucun mal à trouver parmi ses courtisans (je peux lui suggérer des noms).

-d’une Dulcinée ! Bon on fera sans ou on passera un coup de fil à l’Arlésienne (au passage voyez comme l’histoire va vite, de Cervantès à Daudet en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire…).

Ainsi équipé, il va pouvoir s’attaquer à tous les « molinos de viento de la ciudad ».*
La guerre a déjà commencé d’ailleurs :

Sur le cinéma, l’histoire s’est heureusement bien terminée et Don Quichotte s’en attribue le mérite.
Il devrait quand même se souvenir de la lamentable prestation de son Sancho Panza lors de l’assemblée générale de l’association. Une prestation qu’il n’a visiblement pas assumé puisqu’il a rendu responsables les « moulins rouges » du vent fétide qu’il a laissé traîné ce jour là, un vent dont le parfum a bien séduit son Don Quichotte qui en a rajouté des belles sur son blog et a plombé l’atmosphère de la ville pendant des mois. Cela a entraîné la création d’un comité de soutien de plus de 2500 moulins. Je pense que cela lui a donné à réfléchir tant en terme de puissance de lobbying que de force électorale (et oui il faut penser à certaines échéances pour assurer son avenir politique). Au passage, était-il vraiment utile de s’assurer les services onéreux d’un cabinet conseil pour traiter ce dossier ?

Sur l’église de Thairy :, plus de 450 « moulins » ont créé une association planchant sur l’appel à projet de Don Tonio Quichotte et soudain celle-ci découvre ce même appel dans une agence immobilière suisse. Le tout en catimini bien sûr ! En principe si on va dans une agence immobilière, c’est bien pour acheter ou vendre me semble-t-il ! Ça manque d’élégance Don Quichotte, d’autant que t’insurgeant constamment contre la préférence suisse à l’embauche, tu aurais pu donner l’annonce à une agence française…….Les moulins rouges suivent l’affaire.

Sur l’école, Tonio attaque des élus qui n’ont pas les mêmes idées que lui sur le groupe scolaire de Chabloux. Ils défendaient un projet qualitatif d’un mieux disant économique ce qui me semble parfaitement honnête vis à vis des intérêts de la commune. Ils ont voté contre le projet et se sont abstenus sur le permis de construire et ceci sous la menace de Tonio qui a déclaré vouloir dénoncer leur vote lors de l’inauguration de l’école en 2019. Don Quichotte et ses chimères…..

Sur la MJC, ce sont des moulins à vent qui l’ont créée, l’ont faite prospérer et en ont fait ce qu’elle est aujourd’hui. Tonio reconnaît lui même la bonne gestion. Les mêmes ont choisi un directeur compétent, efficace et fin politique au bon sens du terme qui saura mener à bien l’évolution de la MJC vers un centre social efficace. Mais vu le début des événements, on est en droit de rester très vigilant.

Sur le reste Don Quichotte tu peux continuer à te battre contre tes moulins mais un petit conseil : évite de mettre ta lance partout, tu vas finir par casser ton joujou.

Un avant dernier point, si les moulins à vent existent vraiment à Saint Julien, ils ont au moins une utilité : renouveler l’air de plus en plus vicié que l’on respire aux conseils municipaux de Tonio.

Et un dernier pour la route : l’épisode le plus connu de Don Quichotte est sa bataille contre des géants qui ne sont que des moulins à vent comme le lui explique Sancho Panza. Mais impossible de le convaincre. A partir de là se suivent de nombreuses aventures qui se finissent généralement mal pour ce pauvre Don Quichotte. Tu devrais y penser, mais bon c’est pour ton bien que je dis cela, après tu en fais ce que tu en veux…

Et pour finir un proverbe camerounais : « un oiseau qui jacasse ne construit pas de nid ». A méditer.

Un commentaire

  1. Sympa la tribune de l’opposition de « droite » dans le dernier bulletin municipal. Ils n’ont visiblement que très moyennement apprécié la sortie de Tonio sur les « moulins à vent à Saint Julien », déplorant une « stratégie politicienne très mal venue ».On peut ne pas être d’accord sur tout mais se respecter ! Merci à vous de l’avoir rappelé Mesdames et Mesieurs.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top