Accueil / Tribune libre / Remettre les pendules à l’heure !

Remettre les pendules à l’heure !

En réponse à une habitante plutôt agacée par les propos du maire concernant le manque de concertation sur le projet de double-école à Chabloux, celui-ci lui répond sur son blog, entre autres diverses choses:

« Nous avons consacré deux heures de débat au conseil municipal » :

Ah bon ? j’étais dans l’arrière salle et sur ces deux heures, plus d’une heure et demi a été consacrée à la seule présentation du projet qui devait être soumis au vote durant le conseil. Une preuve de plus que M. le Maire a tendance à confondre information et concertation.  Et même si cela avait duré deux heures, aurait-ce été vraiment suffisant pour traiter d’un projet qui va coûter 15 millions d’euros, concerner des centaines d’élèves et tout un quartier ?

Et il enchaîne « Plutôt pas mal comme concertation pour simplement valider un programme » :

Ben voilà, nous y sommes ! Tout n’est-il pas dit dans cette simple phrase ? M. le Maire confirme donc que la concertation – telle qu’il la conçoit –  ça ne sert pas à échanger des points de vue dans un objectif d’amélioration, mais à « valider » ce qui a été prévu.

« Il n’y avait pas de comité de quartier il y a un an » :

Il oublie qu’il y en aurait eu de toute façon si la liste Un vrai cap pour St-Julien avait été élue puisque cela figurait dans son propre programme avant de figurer dans le sien.

Plutôt scandaleux à lire : « (…) la commune (ndlr :sous l’ancienne municipalité) a augmenté ses dépenses (…) en créant de nouveaux services (…) places en crèches, rythmes scolaires (…).

Mauvaise foi totale ou début d’Alzeimer ? Le manque de places en crèches fut l’un des thèmes principaux des revendications du maire lorsqu’il était candidat, tout le monde s’en souvient sauf lui. De plus, la charge en incombe désormais à la Communauté de communes et pas à la ville. Les modifications des rythmes scolaires ont été imposées par l’Etat avec l’obligation pour les communes de les mettre en place. Et côté dépenses, il suffit de jeter un œil au point « recrutement » sur le site de la mairie pour s’apercevoir qu’elle recrute des animateurs supplémentaires pour leur fonctionnement.

Plus étonnant encore, voire risible lorsqu’on a la mémoire du déroulement du mandat de JM Thénard : « L’opposition, en particulier l’opposition socialiste, a pris le parti de dénoncer systématiquement chaque mesure… etc. ».

On constatera au passage, que sentant sans doute le vent mauvais souffler de tous côtés, le maire commence à caresser la minorité UMP dans le sens du poil (il faut bien préparer le terrain de la prochaine campagne). Je vous invite à aller lire sur le blog de Pierre Brunet (http://soleilsursaint-julien.hautetfort.com/), ancien chef de file du groupe minoritaire UMP qui a siégé sous l’ancienne municipalité, ce qu’il écrit à propos de l’attitude du maire actuel lorsqu’il était lui-même sur les bancs de la minorité. Ce fut l’une des raisons de la rupture entre ces deux élus de l’opposition d’alors, qui avaient pourtant fait campagne main dans la main.

Le compte à rebours a déjà commencé pour notre maire, et le pillage de tout ce qui faisait battre le cœur de notre cité est hélas en marche. Si c’est une stratégie pour freiner l’augmentation de la population, voire la faire diminuer, à quoi bon continuer à construire et à planifier de nouveaux logements ?

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top