Accueil / Que font vos élus ? / Lettre ouverte a tous les bénévoles

Lettre ouverte a tous les bénévoles

Chers benevoles, vous meritez bien plus qu’une fete annuelle : vous meritez le respect….

Demain soir aura lieu la soirée des bénévoles de Saint-Julien. J’aime les bénévoles de notre commune car ils sont le ciment du plaisir de vivre ici, car ils sont les médiateurs de notre appartenance à un même territoire, car ils adoucissent toutes les formes d’exclusions, qu’elles soient relationnelles, sociales, culturelles. J’aime l’étymologie du mot « gens de bonne volonté », j’aime la culture associative, la culture populaire au service du plus grand nombre. J’aime aussi le statut de la loi 1901 et son pendant citoyen : LIBERTE D’EXPRESSION, LIBERTE D’OPINION, LIBERTE DE PETITION, PAS DE PROFIT.

Sans les associations, aucun état, aucune commune ne peut fonctionner quelle que soit sa défiance et ses pressions. Dans certains moments de doute, de colère face au non respect du bénévolat, j’ai rêvé d’une grève de ceux qui donnent leur temps sans compter…. de ceux qui traduisent au quotidien la richesse de la devise de notre république : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE. De ceux qui sont essentiels à l’exercice de notre citoyenneté. Dans une telle perspective, je ne donnerai pas cher de la pérennité de n’importe quelle collectivité…

Parce que ce respect des bénévoles dont je fais partie depuis mon plus jeune âge est profondément ancré dans mes valeurs, JE BOYCOTTERAI cette soirée et une fois de plus je rejoindrai la cour des miracles de ceux qui disent haut et fort leur désaccord face à des choix et des attitudes à l’encontre des valeurs de notre engagement.

Je serai moi aussi traitée d’irresponsable et rejoindrai la cohorte paradoxale de l’édile choisi par le vote de moins de 50 pour cents de la population qui affirme tantôt que la diversité de sa propre majorité est sa richesse, pour mieux exclure cette même richesse le mois suivant de ses commissions. Une diversité somme toute tolérable à condition d’être d’accord avec sa majesté.

Voici les 6 raisons pour lesquelles, moi elue de l’opposition je boycotte la fete des benevoles !

Pressions sur des associations à l’origine de pétitions contre les temps d’activité périscolaires payants et la destruction du Pont Manera : nous sommes dans un état de droit, la liberté d’expression et de pétition est constitutionnelle.

Article de blog délétère traitant la liberté d’opinion et de contradiction, signe de santé de notre démocratie, d’irresponsable.

Convocation de l’association Mémoires et Patrimoine : ton agressif point tapé sur la table et propos tenus :  » je n’en ai rien à faire si vous ne participez pas aux prochaines Journées du patrimoine »; Je rappelle tout de même que le formidable engouement des journées du patrimoine à St- Ju ces dernières années sont le fruit acharné du travail d’un collectif d’associations.

Financements conditionnés de la MJC non plus sur une enveloppe globale annuelle mais au projet cas par cas avec une précision du temps passé par chaque animateur employé sur chaque projet. L’association d’éducation populaire LOI 1901, passe de facto du statut de partenaire à celui d’une délégation de services en mode subordination… Alors que tous les outils pour vérifier l’adéquation du projet pédagogique de la MJC avec la convention passée avec la ville existent déjà : projet pédagogique, AG et son budget, élus présents au CA….

Communication sélective sur les projets ville dans les comités de quartier avant même que les élus de l’opposition aient pu débattre de sujets stratégiques comme la création du nouveau projet d’école de Chabloux…. et la probable destruction de l’école Buloz au profit d’une nouvelle densification logements.

Lettre de fin de non recevoir pour la reconduction de la subvention 2016 d’une association identifiée comme un acteur majeur du contrat de ville : il parait que c’est une erreur de frappe….

Et déjà la certitude que le festival de l’Enfance de l’Art, cette formidable biennale créée en 2006 et dédiée aux spectacles pour les touts petits avec la participation de leurs parents dans une mixité sociale enfin vécue et célébrée, soit purement abandonné en 2016.

Pour ces raisons et d’autres surprises amères qui viendront, croyez moi, je ne peux en mon âme et conscience cautionner cette fête…..

Sylvie Camilleri

4 commentaires

  1. Ce soir je ne suis pas allé à la soirée des bénévoles mais au cinéma « Rouge et Noir » voir un film docu fiction sur les Roms  » Spartacus et Cassandra « , dur, beau, émouvant, révoltant parfois mais qu’il faut voir pour faire tomber certains clichés et phrases toutes faites à leur propos. Après le film, débat en présence de deux intervenants de la ligue des droits de l’homme de Haute Savoie. Je vais essayer de vous la faire rapide sur le mode direct live. Dans la salle une personne indique que Saint julien abrite une famille rom. Un des intervenants de la LDH indique que sur Annecy leur action a permis à ce jour de loger 7 familles dont les enfants sont scolarisés dans les écoles de la ville. Dans la salle une personne, par ailleurs conseillère municipale, lui rétorque qu’elle repartira désespérée car que sont 7 familles face à l’ampleur de la tâche en Haute Savoie ? La réponse d’un intervenant fuse en s’appuyant sur la fable du colibri qui se propose d’éteindre l’incendie de la jungle de Bornéo en jouant les Canadairs, en clair certains voient le verre à moitié vide et d’autres à moitié plein. Il ajoute que le problème pourrait être facilement résolu car la France compte 36000 communes et 18000 familles de Roms, donc si chaque commune acceptait d’en accueillir une, sous entendu, on serait à l’aise!!! Sur ce une personne dans la salle intervient pour dire que la famille de Saint Julien a subi, depuis un an des coupures d’eau, d’électricité, vécu l’impossibilité de prendre des douches, la suppression de l’aide à la cantine pour ses enfants et la menace d’expulsion qui est en route ( c’est le cas de le dire ) et demande s’il y a dans la salle un(e) élu en mesure d’apporter quelque précision sur ce dossier . Là la spectatrice conseillère municipale indique qu’ elle est venue au cinéma pour voir un film, un point c’est tout. Tout ceci pour vous dire aussi que l’un des intervenants, professionnel du droit pendant 40 ans nous a répété plusieurs fois que selon lui le respect du droit restait fondamental mais que le droit sans ETHIQUE ne valait pas grand chose. Alors Sylvie, tu vois, à la ligue ils se battent tous les jours et vous aussi mais ce soir on m’a confirmé que l’ETHIQUE finit toujours par triompher. Alors vous êtes déjà vainqueurs car vous êtes sur cette ligne et vous ne devez pas en changer. Pardon je dirais nous sommes déjà vainqueurs et donc si vous vous battez, nous serons toujours derrière vous ……. Pour la petite histoire la spectatrice conseillère municipale a disparu dès la fin du débat………(normal dirons nous) sans venir voir l’expo photo organisée.

    • Je crois que la déclaration « De toute façon, ils vont être expulsés » a été proféré en public par l’adjointe au social. Sachant de source sûre que le demande d’expulsion n’est pas demandée par le propriétaire du terrain (ils sont sur un terrain privé), il serait intéressant de savoir qui agit pour faire expulser cette famille. Il me semble que ce ne peut être que la préfecture sur demande des élus locaux. A vérifier !

  2. evelyne malod dognin

    Un résumé plutôt fidèle de cette soirée ciné, j’étais aussi dans la salle… Ce compte rendu renvoie au commentaire que j’ai laissé à propos de la politique culturelle sur le grand écart coutumier de nos politiques entre leurs paroles et leurs actions. C’est sans doute un moyen d’entretenir la souplesse de leurs articulations!

  3. La disparition de l’Enfance de l’Art est une bien triste nouvelle. Quand on sait à quel point il est difficile de monter ce genre de manifestation, c’est vraiment trop c.. de l’arrêter en si bon chemin.

    Imaginez qu’en 1977 ou 78 Annecy ait arrêté son festival d’animation au prétexte qu’il coûtait trop cher. Aujourd’hui le haut lieu mondial de l’animation que tous nous envie serait sans doute quelque part sur le cote ouest des Etats-Unis.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top