Accueil / Que font vos élus ? / Le parking du marché devient payant

Le parking du marché devient payant

Pour la seconde fois depuis le début de son mandat, la majorité décide de faire évoluer sa politique de stationnement avec un changement de taille : le parking du marché qui devient payant. Nous avons voté contre cette décision à cause des  effets pervers qu’elle risque de générer. Nous aurions pu faire autrement.

Combien y-a-t-il de places de stationnement en ville ?

La ville de Saint Julien dispose de 2000 places de stationnement :

  • Deux parkings payants : le parking de l’Atrium avec 262 places et celui de l’Hôpital avec 111 places
  • Un stationnement en zone bleue organisé en trois plages horaires:
    • Une zone limitée à 30 mn
    • Une zone limitée à 1h30
    • Une zone limitée à 3h
  • Des parkings jusqu’à présent gratuits : parking des Automates (44 places) ; parking de la place du Marché (159 places), parking de Chabloux (113 places)
  • Deux parkings en périphérie de la ville (Perly et Gare) dédiés plutôt aux usagers des transports en commun qui se rendent à Genève.

Qui se gare à Saint-Julien ?

Il y a différents types d’usagers concernés par le stationnement : le résident, le pendulaire (celui qui vient travailler à Saint-Julien, qui arrive à 8h et repart à 18h), le client qui vient consommer dans nos commerces ou utiliser nos services et un pendulaire particulier par rapport aux autres villes : le frontalier utilisateur de transport public.

Quels objectifs se donne la majorité ?

L’objectif est de minimiser le nombre de véhicules qui traversent chaque matin et chaque soir les rues de Saint-Julien en les orientant plutôt sur le parking de la gare (parking appelé à être remplacé à moyen terme par un grand parking de 500 places), en évitant ou en interdisant leur stationnement dans le centre-ville. En effet le stationnement de centre-ville doit, en journée, être utilisé par les personnes qui viennent consommer dans nos commerces, utiliser les services qu’offrent la ville (santé, administration, enseignement….) et permettre aux personnes qui travaillent à Saint Julien de trouver une place de stationnement.

Quelles sont les dernières modifications ?

  • Un tarif demi-journée à 2€ pour le parking de Perly afin de permettre aux usagers et employés du pôle médical et social des bâtiments du Galien et des Cyclades d’utiliser le parking de Perly et un abonnement mensuel et annuel particulier pour les personnes travaillant sur ce secteur.

Nous avons voté pour cette modification car elle répond aux besoins des patients et utilisateurs de services dans le secteur qui n’avaient plus la possibilité de se garer à proximité de leurs médecins sauf à payer un abonnement à la journée.

  • Une nouvelle tarification sur le parking de la Gare afin d’éviter ou minimiser une utilisation de longue durée du parking (usager SNCF, voitures ventouses, résidents…) tout en gardant la gratuité pour les pendulaires à la journée, clients horaires et résidents en utilisation de week-end ou nocturne.

Nous avons voté pour cette modification car elle répond partiellement à la saturation de ce parking et elle permet de maintenir ce parking gratuit la première journée. Le problème ne sera toutefois résolu qu’avec la construction d’un parking gare de 500 places à la place de l’existant.

Nous avons voté contre la fin de la gratuité du parking du marché

  • Le parking du marché est transformé en parking payant en appliquant la même tarification horaire que le parking de Perly (2€ pour la demi-journée et 4€ pour la journée complète) et une proposition d’abonnement particulier pour les personnes travaillant à Saint-Julien.

Nous avons voté contre cette  troisième proposition car :

  • elle va renforcer les mêmes effets pervers provoqués par la mise en place du parking payant de Perly à savoir le débordement de certains usagers qui se rabattent sur des places de parking privées (parking de supermarché, les places gratuites …)
  • elle va mettre en difficulté les utilisateurs des services et des commerces et les actifs de Saint-Julien.

Nous avions proposé une autre solution

Nous aurions largement préféré, ce que nous avions réclamé depuis un certain temps, l’élargissement de la zone bleue « 3 heures »  à la place du Marché et à la place des Automates. Cet élargissement aurait rendu cohérent le stationnement sur la zone centre-ville en permettant de privilégier le « chaland » pour préserver l’attractivité des commerces et aurait repoussé le stationnement des frontaliers sur les places de la Gare et de Perly

Si l’utilisateur de la voiture va être mis un peu plus à contribution avec de nouvelles rentrées d’argent pour la commune, il peut être regrettable de constater que dans le cas du parking du marché, il s’agira essentiellement des personnes venant travailler sur Saint-Julien et des clients de nos commerces.

Nous observerons avec vigilance les effets de ce nouveau fonctionnement. Nous demanderons donc une enquête effective de stationnement sur l’ensemble de la ville dans 6 mois pour arrêter une stratégie définitive et les aménagements qui seront nécessaires dans l’avenir pour maintenir une attractivité commerciale et de services dans notre cité.

Michel De Smedt, Sylvie Camilleri,

Joël Delépine, Fabien Gonneau

pour «Un nouveau Cap pour Saint-Julien»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 commentaires

  1. Comme plusieurs commerçants et Saint-Juliennois avec lesquels j’en ai discuté, j’aurais également préféré que le parking de la Place du Marché soit en zone bleue. En effet, si le but poursuivi était d’en écarter les travailleurs transfrontaliers comme je l’ai entendu d’un membre de la Majorité municipale ( »
    On ne veut plus les frontaliers » …), cet objectif aurait également été atteint puisque j’imagine mal un(e) frontalier(e) revenir de son lieu de travail, quel qu’il soit, pendant sa pause déjeuner pour changer son disque bleu ! En outre, cette mesure aurait aussi été à l’avantage des Saint-Juliennois, des actifs et des visiteurs.
    Nous avons été fort nombreux à pouvoir constater les effets pervers consécutifs à la mise en parking payant du Parking de Perly. Il est très difficile de pouvoir se garer sur le parking du Galien pour celles et ceux qui ont un rendez-vous auprès d’un(e) professionnel(le) de santé. Celui-ci est saturé et il y a des véhicules garés partout y compris bien sûr à des endroits où il ne devrait pas y en avoir.
    Par ailleurs, j’apprécie peu le fait de stigmatiser ainsi un groupe de la population (au nombre de 4’724 en décembre 2015) qui apporte, lui aussi, une large contribution à notre ville (4’729’663 euros en matière de compensation financière genevoise-fonds frontaliers). Négligeable ???

  2. Bonjour,
    Etant dans la majorité, je me permets de répondre car je trouve le raisonnement un peu rapide.

    J’ai moi même beaucoup hésité entre un parking en zone bleue 4 heures et 1 parking payant place du marché.
    J’aurais préféré la zone bleue 4h mais cela aurait de fait « légalisé » le fait que les actifs de St-Julien tournent leur disque au moins 1 fois dans la journée…pas vraiment responsable d’autoriser une pratique illégale !
    L’abonnement « actif St Julienois » à 20 € / mois (de mémoire) rend le stationnement moins cher pour les actifs.

    Quant à ce membre de la majorité qui « ne veut plus des frontaliers », pas besoin de préciser qu’il s’agit d’un souhait de ne plus voir les « frontaliers » se garer dans le centre de St Julien (à réserver pour les visiteurs commerces et les actifs) mais dans le P+R de la gare voir dans celui de Perly.

    Bonne année 2017 à tous !

  3. Je me permets de vous communiquer une précision selon l’article paru dans Le Messager du jeudi 22 décembre 2016 concernant le nombre de frontaliers dans nos communes et la compensation financière genevoise (CFG). Dans la liste recensant les 20 communes qui ont le plus de frontaliers, Annemasse figure en première position avec 8’141 frontaliers et 9 870 968, 88 euros de fonds frontaliers et Saint-Julien-en-Genevois apparaît ensuite en deuxième position avec 4’421 frontaliers et 5 360 465, 96 euros de CFG.

    Rien à ajouter …

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

Scroll To Top